The Pill, Istanbul

Pablo Dávila

Pablo Dávila explore la sensibilité et la subjectivité en enquêtant sur la perception, l’espace et la conscience du temps. Sa pratique prend de nombreuses formes – englobant la vidéo, l’électronique, l’installation lumineuse, la photographie, la peinture conceptuelle et les interventions in-situ. Revenant à une approche réductrice minimaliste, Dávila parcourt l’espace entre la perception sensorielle et la compréhension cognitive. Ses gestes poétiques déclenchent une remise en question de nos attentes face au temps qui passe et du prisme psychologique avec laquelle nous traitons les événements dans notre mémoire.

 

Pablo Dávila a exposé à The Pill (Istanbul); José García (Ciudad de México, Mexique); Galerie Paul Kasmin (New York); Travesía Cuatro (Guadalajara, Mexique); Projets FIFI (Monterrey y Ciudad de México, México); Sala Juárez (Guadalajara, Mexique); Expositions cultes (San Francisco CA); Salón ACME (Ciudad de México, México; Brooklyn, EUA); Museo de la Ciudad de Mexico (Mexico) …
Il a participé au programme d’artistes en résidence à l’Atlantic Center for the Arts avec Josiah McElheny (Floride, USA). Dávila est diplômée en cinéma de la Vancouver Film School de Vancouver, Colombie-Britannique (Canada).
Il vit et travaille à Mexico.

http://thepill.co/contact/

 

 

 

 

 

Pablo Dávila

y los vivos estaban hechos de cartón (2020)

Trois boucles sur cassette de différentes durée provenant de la lecture d’Ezra Pound en 1967, la phrase est tirée de « from canto CXV.

La composition fut déterminée par la plus petite longueur possible à laquelle la bande pouvait être coupée. Les boucles commencent toutes en même temps et se désaccordent peu à peu. 

Pièce unique

3500 € + VAT INQUIRE