Showroom Prix Région Sud Design 2024

Dans la continuité du Prix Région Sud Art, a été mis en place en 2022 le Prix Région Sud Design afin de mettre en avant les jeunes designers du territoire et participer à leur professionnalisation. Le Prix Région Sud Design s’adresse aux designers diplômé·es depuis 5 ans maximum ayant réalisé une partie de leurs études dans la Région Sud, Provence Alpes Côte d’Azur. Les designers sélectionné·es par un·e commissaire présenteront leur travail dans un espace dédié durant Art-o-rama.

 

Le·la lauréat·e sélectionné·e par un jury de professionnel·les pendant Art-o-rama bénéficiera d’une bourse de production de 2000€, d’un espace d’exposition spécifique durant la prochaine édition du salon et une collaboration avec une institution reconnue du monde du design en Europe.

 

Ghassan Salameh – 2024 curateur

Ghassan Salameh, commissaire trilingue en design, consultant créatif et facilitateur culturel, est titulaire d’une maîtrise en European Design Labs de l’IED-Madrid. Actuellement basé à Marseille, il est le fondateur de « Madar.design », une agence culturelle métamorphe et adaptable dédiée à offrir des opportunités de diffusion égales aux créatifs et aux artistes en proposant des formats de représentation non conventionnels. Sa pratique autodidacte se concentre sur la programmation culturelle et la curation en design, en architecture, en urbanisme, en interventions dans l’espace public, en recherche en design transdisciplinaire.

 

Designers & studios sélectionnés pour Art-o-rama 2024

 

Léo Achard 

Né au cœur des Alpilles, Léo Achard grandi et fait évoluer sa pratique artistique entre Arles, Marseille, Toulon et Paris. Fraîchement diplômé de l’école Camondo avec les félicitations du jury, son regard s’est aussi formé en passant par les portes de Central St-Martins, de Penninghen ou encore d’Elisava.Il cultive une pratique transdisciplinaire mêlant architecture intérieure, design et graphisme. Par les objets et les espaces, il s’empare de l’existant, le transforme et en joue pour surprendre et amener de l’inattendu. Son travail se nourrit d’une constante observation du réel et d’une volonté de créer des atmosphères et des instants uniques, hors du commun.

@la.tbl

Théo Anthouard 

Théo Anthouard est né à Gap le 1er mai 1999. Après avoir obtenu un baccalauréat scientifique, il décidé de poursuivre ses études à l’École des Beaux-Arts de Marseille en option design. Pendant ces études, il a eu l’opportunité d’approfondir ses connaissances en architecture d’intérieur lors d’un séjour Erasmus à l’ARBA de Bruxelles avant de revenir sur Marseille et d’y décrocher son master avec mention du Jury. Tout au long de son parcours académique, il aura l’occasion de présenter son travail lors d’expositions. En 2018, il participe au festival des arts éphémères à Marseille, et en 2023, il fait partie d’une exposition collective à la Friche Belle de Mai. Il rejoins l’annuaire des designers Sud à sa sortie d’école et est actuellement finaliste pour le concours Quercus Suber.

@theo.anthouard

Mélissa Mariller 

Née en 1990, Mélissa Mariller travaille à Marseille. Diplômée de l’École nationale supérieure des Beaux-arts de Lyon, son travail a notamment été exposé à Double Séjour (Paris), à KOMMET (Lyon), à la Bourse du travail (Valence) ou encore durant la Paris Design Week. Sélectionnée par art3 (Valence) et l’Institut Français, Mélissa Mariller a l’opportunité d’effectuer en 2022 une résidence à Stuttgart (Allemagne).

Elle déplace des meubles, des objets domestiques, des ustensiles, des outils, les projette dans des environnements pour lesquels ils n’ont pas été conçus. Elle les extrait de la maison, de la chaleur du foyer, de leur milieu très souvent marqué par une dimension sociale, vernaculaire ou artisanale puis les introduit dans la sphère de l’art contemporain en portant une attention particulière aux marqueurs esthétiques et fonctionnels qui les déterminent. 

@melissa.mariller

 

MaaÏe Ag x Qerehett

Maaïe Abou Ghali, opérant sous le nom de Qerehett, est une designer et une artiste aux multiples facettes, combinant les compétences d’architecte d’intérieur, de designer et de céramiste. Originaire d’Alexandrie, son parcours riche et varié l’a conduite à explorer différentes dimensions de la création artistique. Après avoir obtenu son diplôme en Sciences Sociales à Paris, elle s’est envolée pour Berlin, où elle a été diplômée en architecture d’intérieur et design.

@qerehett

Juliette Rougier 

Née à Paris en 2000, Juliette Rougier suit une formation en Design Global (architecture intérieure, design produit, graphisme) à l’Ecole Bleue à Paris avant d’intégrer l’Ecole Supérieure d’Art et de Design Marseille-Méditerranée (ESADMM) en master. De la rencontre de ces deux écoles et la complémentarité de leur enseignement, elle est attachée à une approche transversale et pluridisciplinaire du design ancrant aujourd’hui sa pratique à la lisière entre design, art et artisanat.
La rencontre avec une matière comme point de départ à la création, elle tente de conserver au mieux l’essence de ce qu’elle a à nous offrir, même dans ses failles.

@juliette.rougier

Oliver Salway 

Designer né en Angleterre et élevé entre l’Irlande et la France, où il réside depuis 17 ans. Olivier Salway vis et travaille à Marseille, où il a également obtenu son DNSEP en Mai 2023 aux Beaux Arts en option Design.
Lors de son passage dans cette école, il y fonde et dirige ‘La Source’, la première récupérathèque dans le sud-est de la France et qui s’inscrit aujourd’hui dans la Fédération des Récupérathèques de France et de Belgique.

Son travail est fondé sur des pratiques de récupération et de revalorisation des matériaux laissés à l’abandon, une fois que leur fonction première a été remplie et dépassée.

@oliversalway

Zoé Saudrais 

Zoé Saudrais débute ses études d’Arts en Espagne où elle étudie deux ans aux Beaux-arts. Elle y valide sa licence en Arts plastiques à Paris pour ensuite se diriger vers le Sud. En effet c’est à Marseille qu’elle compléte sa formation par un DNA et un DNSEP en design.
Ces deux champs, l’Art et le Design, se mélangent dans sa pratique et ne demandent que ça. Les projets sont divers : œuvres habitées, objets à motifs, design narratif, bonbons pour le quotidien, jeux graphiques … Depuis quelques années ses projets ont fusionnés avec ses revendications. Sous leur apparence naïve et joyeuse ses travaux cachent souvent un message et des revendications bien plus sérieux qu’il n’y parait.

@zoe_avec_un_accent

Valentin Vert

Valentin Vert est né à Montpellier en 1996. Après un DUT en science et génie des matériaux à Chambéry, il obtient son DNSEP à l’école des Beaux-Arts de Marseille en 2023. En 2021, il cofonde le collectif mastic avec lequel il expose en 2022 lors des Murmurations #2. En 2023, il reçoit le prix François Bret qui lui permet d’exposer lors du salon Art-o-rama. Son travail a également été présenté dans plusieurs institutions ; 100% L’expo, La Villette, Drift, La Friche Belle de Mai, La Relève 6, Château de Servières.

@valvert_

 

 

Ghassan Salameh, commissaire Showroom Design 2024

Léo Achard

Collection archétype (2023)

Théo Anthouard

Lampe Saly (2023)
Lampe portable, PLA, PMMA, composants électroniques, led 3W, aluminium, corde, L11 x l17 x h26 cm

Mélissa Mariller

Big Foret Lamp & Small Foret Lamp, (2023)
Fonte d'aluminium

Maaïe Ag x Qerehett

Gueules Pour Gueules (2022-2024)
Céramique, techniques mixtes, 25.1 x 17 x 14.3 cm
Photo © Helen Burghardt 

Juliette Rougier

Cabinet Alto
Marqueterie d'anches en canne de Provence

Oliver Salway

Radeau de survie (2022)
Assemblage palettes, coton, barils, sangles, 178 x 254 x 187 cm
Photo © Pauline Petitpas

Zoé Saudrais

Banderole « Idée de merde » lors d’une manifestation contre la loi immigration (2024)

Valentin Vert

Naphtex Kerogen (ou les remords de Prométhée) (2024)
Bitume, acier inoxydable, verre, kérosène, bec d’Argand
150 x 80 x 80cm
Vue de l’exposition La Relève 6, Château de Servières, Marseille
© Studio Meimaris