Joseph Tang, Les Lilas Grand Paris

Nicolas Ackermand et Sophie Bueno-Boutellier

Résilience et capacité d’adaptation

 

Qu’est-ce que l’art et que voulons-nous qu’il soit ?

 

Une simple tribune pour questionner l’autorité ? Une expression à apaiser les différences? Tout ce qui précède. Quoi d’autre?

 

Face à l’état actuel des choses, il semble important de réévaluer ces questions dans une pratique continue.

 

Les artistes réagissent, ou non, ou affectent le changement, ou non, en réaffirmant leur engagement envers la cause, que vienne la pluie ou le soleil, la maladie, le divorce ou les despotes.

 

Ce qui peut donner du pouvoir, c’est la volonté de s’attaquer à l’intériorité, par amélioration et vérité.

 

Ces deux artistes poursuivent leur long cheminement de pratique à leur propre manières, farouchement indépendantes, toujours engagées. Une bonne visite d’atelier, c’est quand il y a des grêlons qui pleuvent aux fenêtres tandis qu’à l’intérieur il y a des bougies brûlant, une tasse de thé tiède et une main ferme.

https://www.galeriejosephtang.com/

 

 

Nicolas Ackerman

Interference Scan 9 (2021)
Encre sur papier, 22,86 x 27,94 cm
Unique
Courtesy Galerie Joseph Tang

Prix sur demande

Nicolas Ackerman

Interference Scan 5 (2020)
Acrylique sur papier, 22,86 x 27,94 cm
Unique
Courtesy Galerie Joseph Tang

Prix sur demande

Nicolas Ackerman

Interference Scan 8 (2021)
Encre sur papier, 22,86 x 27,94 cm
Unique
Courtesy Galerie Joseph Tang

Prix sur demande