Zeller van Almsick, Vienne & Shore, Vienne - Dialogue

Sophie Serber et Edin Zenun

Pour la section Dialogue d’Art-o-rama 2022, Zeller van Almsick et Shore Gallery présentent une exposition duo des deux artistes émergent·es Edin Zenun (MK/AT, 1987) et Sophie Serber (États-Unis, 1993).

Le travail d’Edin Zenun esquisse une observation attentive des conflits d’images et de styles qui coexistent au quotidien. De l’ornement doré au tag bombé qui coule sur la surface, Zenun échantillonne ces fragments pour les organiser en compositions subtiles. De même, ses couleurs mélangées à de l’argile et à des pigments naturels impriment un message de tranquillité. Chaque tableau est ainsi une partition construite à partir de réminiscences orchestrées et d’hommages.

 

Au contraire, le travail de Sophie Serber questionne la frontière fragile entre le sens et le non-sens. Ainsi, Serber prend le clown comme symbole des représentations affectives tragiques. Il se présente également comme un personnage alternatif qui peut agir de manière fantaisiste et renverser le contrôle et les limites comportementales.

Pour cette série, elle superpose des images de clowns prises dans un livre de coloriage, rendant les lignes des pages à colorier réfléchissantes – comme un traitement de surface utilisé pour la sécurité et la visibilité afin d’éviter tout danger. De cette façon, les lignes censées fournir un sens stable et délimiter les caractères fusionnent et deviennent moins utiles. Les lignes ne parviennent pas à représenter pleinement les clowns, qui eux-mêmes existent en tant qu’« autre » nommable. Les clowns nous donnent une place, à part d’eux-mêmes. La caricature nous aide à nous donner un sens car nous n’en avons pas. Il nous montre où nous en sommes et qui nous soutenons. Lorsque vous appelez quelque chose de non-sens, cela signifie que vous avez du sens, mais cette frontière est plutôt fragile et subjective.

 

Edin Zenun

*1987 à Skopje (MK)

Vit et travaille à Vienne (AT)

Le travail d’Edin Zenun s’articule autour du pictural et de ses questionnements intrinsèques telles que la composition, l’interaction de la forme et de la couleur et la matérialité en explorant les pigments organiques, l’huile et l’argile. Il est diplômé de l’Université des Beaux-Arts de Vienne ; depuis 2017, il est membre du conseil d’administration de Project space Pina et de la plateforme d’exposition Haus Wien.

Sélection d’expositions personnelles : (2021) Strangers and Conman, Suzieshride, Vienne (AT), (2020) Amygdala, organisée par Kerstin von Gabain, Zeller van Almsick, Vienne (AT), (2020) Dunkelblau riecht salzig, Kommod, Vienne (AT) (2020) Poesie, Bologne, Amsterdam (NL), et (2018) Artist Statement, Parallel, Vienne (AT)

Son travail a été exposé dans des expositions collectives au MAK, Vienne (AT), Belvedere 21, Vienne (AT), Spazio Murat, Bari (IT), Innsbrucker Kunsthalle, Innsbruck (AT), AutoItalia, Londres (GB), Zeller van Almsick , Vienne (AT), entre autres.

 

Sophie Serber

*1993 à Santa Cruz, Californie (États-Unis)

Vit et travaille à Amsterdam (NL)

Sophie Serber (Santa Cruz, États-Unis) vit et travaille actuellement à Amsterdam. Elle a étudié les beaux-arts au Pratt Institute de New York et à la Gerrit Rietveld Academie.

Son travail a été récemment exposé à : Disneyland Paris, Melbourne ; Mery Gates, New York; Shore Gallery, Vienne; Montez Press Radio, New York; Bologne, Amsterdam ; Centre d’art contemporain Vleeshal, Middelbourg ; Galerie Juliette Jongma, Amsterdam ; CAVE3000, Berlin.

 

 

Edin Zenun

Untitled (for Florine Stettheimer) (2021)
Huile sur toile, 26 x 21 cm
Courtesy de Zeller van Almsick et de l'artiste

Prix sur demande

Edin Zenun

Hard Boiled Babe 3(2021)
Huile sur toile, 26 x 21 cm
Courtesy de Zeller van Almsick et de l'artiste

Prix sur demande

Edin Zenun

Sun Song 2 (2021)
Huile sur toile, 26 x 21 cm
Courtesy de Zeller van Almsick et de l'artiste

Prix sur demande

Sophie Serber

Gravity Sucks Again (2017)
CAVE3000, Berlin, DE,
vue d'installation
Courtesy de Shore et l'artiste

Prix sur demande

Sophie Serber

Page 92a (2017)
Cotton, aquarelle, crayon, 152,4 x 127 cm
Édition de 2
Courtesy de Shore et de l'artiste

Prix sur demande