The Film Gallery, Paris

Jonas Mekas

To New York With Love, 

« Lorsqu’en 1949, après des années de guerres, 

de camps de travaux forcés et de camps de personnes déplacées, j’ai atterri à New York, 

j’étais brisé en mille morceaux. 

C’est New York qui a sauvé ma santé mentale, 

c’est New York qui m’a aidé à commencer à me reconstruire. 

Ses habitants, ses rues, ses sons, son énergie, sa poésie m’ont englouti, m’ont embrassé, et moi, 

assoiffé et affamé de tout ça, je me suis donné à tout ça, sans résistance. 

Ces images désinvoltes sont ma lettre d’amour à New York. »

– Jonas Mekas 

 

Programmée à l’occasion de la célébration de son centenaire, Jonas Mekas 100!, l’exposition To New York With Love présente 21 lithographies offset et la diffusion du film As I Was Moving Ahead Occasionally I Saw Brief Glimpses Of Beauty, 2000, 288 min de Jonas Mekas.

Le programme du centenaire est le fruit d’une collaboration internationale entre de grandes organisations artistiques et cinématographiques, des conservateur·ice·s, des éditeur·ice·s, le réseau mondial des attaché·e·s culturels lituaniens, la succession de Jonas Mekas et l’Institut culturel lituanien.

 

En 2009, Jonas Mekas est invité au Neiman Center pour produire  un portfolio d’images extraites de Walden (Diaries, Notes, and Sketches), son film expérimental de 1968, qui relate des scènes de sa vie quotidienne ainsi que des images de New York, sa ville bien aimée. 

Les 21 lithographies offset, To New York With Love, sont un hommage sensible à la ville, un cadeau de réminiscences poétiques à ses spectateur·ice·s. 

Les images de Mekas conservent la forme de composition de la pellicule – allant des photos apparemment banales d’adolescents jouant dans Central Park jusqu’à l’arbre de Noël éblouissant du Rockefeller Center. 

Chaque tirage représente trois images de film qui défilent verticalement pour souligner les mouvements subtilement changeants du sujet, tandis que des trous de pignon et des empreintes vocales occupent chaque côté de l’image. 

L’empreinte vocale sert à rappeler aux spectateur·ice·s le son autrefois associé à l’image désormais statique.

 

« As I Was Moving Ahead, Occasionally I Saw Brief Glimpses of Beauty montre les émotions, les sensations subtiles, les joies quotidiennes telles que je les ai perçues dans les voix, dans les visages, dans les petites activités journalières des gens que j’ai rencontrés, observés, et avec qui j’ai vécu…

Des choses que j’ai enregistrées pendant des années, à l’opposé des activités spectaculaires, divertissantes, sensationnelles et dramatiques qui dominent une grande partie du cinéma contemporain.

Pour autant, ce film n’est pas conçu comme un documentaire. Il suit une tradition établie par les poètes cinéastes modernes. Ce qui m’intéresse, c’est d’intensifier les instants fugaces de la réalité, en filmant et en structurant ma matière de manière personnelle.

Une importance particulière a été accordée à la couleur, au mouvement, au rythme et à la structure, éléments essentiels à ma recherche. »

– Jonas Mekas

https://www.film-gallery.org

 

 

Jonas Mekas

To New York With Love (2009)
21 impressions Offset, à partir du film : Jonas Mekas, Walden (Diaries, Notes and Sketches), 1968
Édition de 50

Prix sur demande

Jonas Mekas

lors de la réalisation du Portfolio To New York With Love, 2009

Jonas Mekas

Walden (Diaries, Notes and Sketches) (1968)
Vidéo, 180 min

Prix sur demande

Jonas Mekas

I Seem To Live Vol.1 / Vol.2
Spector Book Journaux de 1950 à 2011

Jonas Mekas

DIARIES, NOTES AND SKETCHES
Coffret DVD/Blu-Ray édité par Re : Voir en 2022
rassemblant les « diary film » de Jonas Mekas.
- 27 films (8 disques Blu-Ray/DVD)
- Livret contenant des textes de Jonas Mekas sur les films
- 24 cartes postales
- Every Frame every second is real : Une bande de pellicule originale de Jonas
Mekas