Sector 1, Bucharest

Arantxa Etcheverria, Norbert Filep, Gyarfas Olah et Lucia Popăilă

Le projet de la Galerie Sector 1 est la conversation visuelle entre 4 directions artistiques, à travers les œuvres de Arantxa Etchverria, Norbert Filep, Olah Gyarfas et Lucian Popăilă. L’installation présente des idées communiquant par des comportements formels et conceptuels fortement liés à l’environnement d’une culture est-européenne. Alors qu’Etcheverria et Filep sont apparemment liés par des éléments modernistes cherchant à innover et à élargir les différentes perspectives de cette période, les œuvres d’Olah et Popăilă ont un comportement qui tend à rappeler les aspects d’un monde oublié où l’artisanat et les mythes sont au cœur de la pratique. Cette dichotomie crée un dialogue où différents concepts liés à des périodes culturelles distinctes cherchent une compréhension plus profonde contrastant avec notre société hyper accélérée.

Arantxa Etcheveria a développé une pratique artistique liée à l’architecture moderniste d’un Bucarest oublié, rappelant le style Bauhaus et créant des œuvres qui hypnotisent par leur esthétique élégante. De manière pas si opposée, Norbert Filep utilise le langage formel de l’op-art pour réfléchir à l’interopérabilité entre la forme, la couleur et le langage, à travers l’esthétique subtile de l’abstraction pure. Il recrée le spectre des couleurs visibles par l’œil humain en utilisant chaque longueur de fréquence mise à l’échelle et en construisant différents dessins conceptuels monochromes.

Les œuvres de Lucian Popăilă évoquent un monde suspendu dans le temps, où l’artisanat et la contemplation de ce que devrait être l’acte de peindre sont définis par la simplicité du geste du pinceau mélangé à la vitesse de la peinture à fresque, rappelant une beauté mystérieuse née dans les mondes anciens. Cherchant à créer de nouveaux matériaux semblables à la terre, issus de différentes régions géographiques, les œuvres d’Olah Gyarfas sont des incarnations de fantasmes sacrés ou paradoxaux liés à la Terre elle-même, fonctionnant presque comme un recyclage matériel et spirituel.

http://sector1gallery.com/#/

 

 

Arantxa Etcheverria

Green Cross (2020)
Bois, acrylique, plexiglas, 44 x 44 x 5,5 cm
Courtoisie de l'artiste et Sector 1

Arantxa Etcheverria

Série Equilibrium Red Chair (2014)
Bois, acrylique, 90 x 50 x 40 cm
Courtoisie de l'artiste et Sector 1

Gyarfas Olah

Nootaikok (2012)
Matériaux divers, 70 x 52 x 52 cm
Courtoisie de l'artiste et Sector 1

Lucian Popaila

Dry plant (3) (2018)
Affresco, 24 x 24 cm
Courtoisie de l'artiste et Sector 1

Norbert Filep

Blue (2019)
Crayon sur papier
36 x 51 cm
Courtoisie de l'artiste et Sector 1