Salle Principale, Paris

Endre Tót, Matthieu Saladin, Ícaro Lira et Stéphane Barbier Bouvet

Pour sa deuxième participation à la foire ART-O-RAMA, la galerie Salle Principale choisit de réunir trois artistes de nationalités et de générations différentes dont le travail fait écho à l’actualité.

L’ancienne génération est représentée par l’artiste hongrois Endre Tót. Cette sélection restreinte est complétée par l’artiste français Matthieu Saladin, né en 1978, et l’artiste brésilien Icaro Lira, né en 1986.

 

Endre Tót est une figure emblématique de l’art conceptuel. Depuis le début des années 1970, l’artiste a mis en place des stratégies pour échapper à la censure du régime répressif de l’époque. Avec les séries ” Joys ” et ” Gladnesses “, il réalise des actions parodiques de la culture de l’optimisme. Pour Art-O-Rama, la galerie présente des documents photographiques d’actions furtives réalisées à Budapest qui ont échappé au contrôle des autorités et des actions témoignant de la joie que l’artiste a ressentie en 1979 en retrouvant sa liberté hors de sa Hongrie natale.

 

Suivant une démarche conceptuelle, Matthieu Saladin infiltre les mécanismes économiques, sociaux et politiques qu’il analyse dans les relations de groupe. Il utilise le son, l’imprimé, la performance, les objets et les technologies de l’information. Pour Art-O-Rama, l’artiste expose des œuvres issues d’une réflexion sur la problématique de la dette, de l’exploitation patronale et des stratégies de contrôle dans l’espace public.

 

Ícaro Lira analyse les implications et l’évolution des actes politiques et historiques brésiliens à travers des œuvres documentaires, archivistiques, archéologiques et fictionnelles. Il pense que l’histoire est une matière vivante constamment écrasée par le poids des récits officiels, écrits par les plus puissants. À la recherche de contre-récits, il collecte des objets, des textes, des articles et des images qui relient des événements historiques qu’il a directement vécus ou dont il a été témoin.

 

Dans le cadre de la foire, deux chaises de Stéphane Barbier Bouvet seront utilisées comme mobilier d’accueil.
La chaise ” Contrat ” se situe entre le design fonctionnel et la sculpture.

https://www.salleprincipale.com/current-upcoming/

 

 

Endre Tot

On est heureux quand on manifeste, Paris (1979)
Tirage à la gélatine argentique
7,2 x 10,5 cm
Unique
Courtoisie de l'artiste et Salle Principale

Icaro Lira

Sans titre (2019)
Carton, chemise en carton, pages de Paris Match (1945), ardoise,
bois, trombone, pages du livre L'image de Samuel Beckett, découpage
cartes postales
50 x 45,5 cm
Photo © Salle Principale
Courtoisie de l'artiste et Salle Principale

Matthieu Saladin

Horloge lestée (2019)
Installation, horloge murale, plombs de pêche
ed. 3 + 1 AP
Photo : Vue de l'exposition " Temps partiels II. Flextime " au BBB centre d'art, Curator & photo credit to Émile Ouroumov
Courtoisie de l'artiste et Salle Principale