Moly-Sabata / Fondation Albert Gleizes

La plus ancienne résidence d’artistes en France

Moly-Sabata est une résidence d’artistes mettant à disposition ses ateliers et ses ressources toute l’année. Elle se distingue par son accueil sur invitation, son action au cœur d’un réseau de partenaires et ses initiatives en faveur de la production d’œuvres. Son rayonnement public est alimenté par une exposition annuelle tout en perpétuant une tradition de transmission ancrée depuis 1927 dans ce lieu d’hospitalité, propriété de la Fondation Albert Gleizes.

 

http://www.moly-sabata.com/ 


Empire et royaume

Une exposition avec des œuvres d’AuchKatzStudio, Nicolas Bourthoumieux, François Dehoux, Wandrille Duruflé, Margot Piétri, Guillaume Pinard, Mélissa Sinapan, Pierre Unal-Brunet et Marine Wallon selon un commissariat de Joël Riff.

 

Sur son île, Moly-Sabata demeure un havre, une zone franche émancipée des pouvoirs alentours. Son territoire s’invente, conquérant en permanence son autonomie, et œuvre au-delà des dominations à une hospitalité de tout temps. Ses parages relèvent de l’interface, à la fois ligne de partage et voie d’échanges, étanche et perméable. Car le Rhône tranchait ici les terres, séparant durant des siècles le Saint-Empire romain germanique du Royaume de France. Dans le vocable des érudit·e·s du coin, c’est encore ainsi que l’on distingue aujourd’hui une rive de l’autre. Cette position médiane, sans taire la violence des frontières, offre des panoramas chevaleresques depuis le milieu du fleuve, ne dépendant d’aucune des berges, ni de leur autorité. Nous nous trouvons entre les deux.

 

Chaque année, l’exposition hors-les-murs de Moly-Sabata est l’occasion de réunir une dizaine d’artistes ayant participé à notre programme, tout en invitant en résidence un·e artiste afin de produire une œuvre spécifique permettant de mieux donner à voir celles des autres. Après Lindsey Mendick en 2016, Aurore-Caroline Marty en 2017, Laurence Owen en 2018 et Superscript² en 2019, c’est le duo AuchKatzStudio qui assure cette commande en réalisant du mobilier sculptural pour socler l’accrochage.

 

Dans le cadre de son partenariat avec Art-O-Rama, Moly-Sabata reçoit par ailleurs l’artiste lauréat·e du Prix Région Sud pendant deux mois de résidence dans ses ateliers. Ce temps de travail permet à l’artiste de préparer son solo pour l’édition d’Art-O-Rama de l’année suivant sa nomination. Il s’agit de la troisième édition de ce partenariat, ayant primé l’artiste Jonathan Vidal en 2018 et le duo mountaincutters en 2019.

 

 

 

 

Moly-Sabata, vue depuis le parc

stand Moly-Sabata, Art-o-rama 2018

stand Moly-Sabata, Art-o-rama 2019