Moly-Sabata, Sablons

Dans les années 1920, alors que va poindre l’initiative de Moly-Sabata, Albert Gleizes ressent la nécessité de soumettre sa pratique artistique à des lois. Il isole deux principes fondamentaux dits de translation et de rotation, propres à l’avènement du tableau-objet. La règle gleizienne influencera ensuite plusieurs générations de disciples, appliquant cet exercice de composition. En hommage au cofondateur de Moly-Sabata, l’exposition « Translation et rotation » réunit une dizaine d’artistes ayant résidé dans nos ateliers au fil des décennies, dans la célébration d’une géométrie joyeuse et d’une gymnastique picturale.

 

« Translation et rotation » 
avec des œuvres d’Arnal, Gilka Beclu-Geoffray, Elisabeth Meyer, Baptiste Rabichon, Samuel Richardot, Octave Rimbert-Rivière, Lise Roussel, Superscript² et Sarah Tritz selon un commissariat de Joël Riff

 

Dans le cadre de son partenariat avec Art-O-Rama, Moly-Sabata reçoit l’artiste lauréat.e du Prix Région SUD, Provence- Alpes-Côte d’Azur 2019 pendant deux mois de résidence dans ses ateliers. Ce temps de travail permet à l’artiste de préparer son solo pour l’édition d’Art-O-Rama de l’année suivant sa nomination. Il s’agit de la deuxième édition de ce partenariat, ayant primé Jonathan Vidal en 2018.

https://www.moly-sabata.com

Translation et rotation - visuel