Meessen De Clercq, Bruxelles

Benoît Platéus

Meessen De Clercq présente un projet solo de l’artiste belge Benoît Platéus qui a récemment eu des expositions majeures au WIELS (Bruxelles) et au Bonner Kunstverein (Bonn). À Art-o-rama, la galerie présentera cinq peintures, trois photos et plusieurs pièces au sol. La pratique de Platéus consiste à revoir des images préexistantes dans lesquelles toute altération formelle révèle les dimensions perceptives multiples et possibles au-delà de toute réalité donnée et pensable. Dans certaines œuvres, la présence de figures fantomatiques prévaut, qui, malgré leur imprécision, déclenchent une anamnèse : elles gardent le secret de quelque chose dont tout le monde se souvient. Son intérêt pour l’indéfini ressort de ses propres mots : “Ce qui m’intéresse, ce sont les états transitoires qui permettent toutes les possibilités. J’aime quand les choses échappent à toute catégorisation, cela leur donne plus de présence et de singularité”.

 

Son travail vise à empêcher une classification, notamment dans ses photographies, où quelque chose est montré mais jamais révélé de manière exhaustive. Les images l’intéressent pour leur capacité à contenir plusieurs choses en elles-mêmes, comme on peut le voir dans la série des “Jugs” : ces bouteilles, qui contiennent normalement les produits chimiques nécessaires au développement des photos analogiques, et donc à l’origine utiles pour rendre visible la réalité capturée par l’appareil photo, deviennent elles-mêmes une réalité tangible. Chaque contenant est un concentré de toutes les images possibles qui auraient pu être.

http://www.meessendeclercq.be/

 

 

Benoît Platéus

Percolatore (2020)
Huile sur toile, 53 x 60 cm
Courtoisie de l'artiste et Meessen De Clercq

Benoît Platéus

Fuji Hunt Developer (2018)
Uréthane, 32 x 15 x 15 cm
Courtoisie de l'artiste et Meessen De Clercq