Galerie In Situ-fabienne leclerc, Grand Paris

Lars Fredrikson

Œuvres et expérimentations sonores.

Dans les années 1950, John Cage révolutionne la composition musicale en y incluant les données du hasard, puis du silence. A sa suite, plusieurs plasticiens travaillent avec les sons inaudibles ou la transduction – passage d’un état énergétique à un autre – d’évènements électromagnétiques.

Cependant, à l’instar de Max Neuhaus, pionnier de l’art sonore, Lars Fredrikson exclut la musique de son travail. Ce rejet se caractérise par l’abandon de la grammaire de composition et par le transfert, dans le domaine sonore, des éléments constitutifs des arts visuels, de la peinture ou de la sculpture notamment. Lars Fredrikson en fait la démonstration en 1978, à la galerie associative La Caisse à Nice, gérée par Noël Dolla et Elisabeth Mercier : laissant l’espace d’exposition en apparence vide, il y diffuse une pièce sonore en quadriphonie. 

Intégrant dans sa conception de l’écoute les sons que l’on n’entend pas (très hautes et très basses fréquences) ou générant des sensations ne relevant pas seulement de l’audition, Lars Fredrikson amène à une exploration corporelle des vibrations. Ses pièces sonores résultent de fréquences générées par des synthétiseurs de sa fabrication, ou issues de la transduction d’ondes électromagnétiques telluriques et cosmiques.

 

aeradio.fr

Plasticienne et élève de Lars Fredrikson, Isabelle Sordage aborde les problématiques liées à l’écoute plastique. Elle crée en 1996 l’Atelier Expérimental, et en 2019 l’AEradio (aeradio.fr) dont la vocation est de mettre au premier plan les pratiques sonores plastiques. Cette plateforme d’écoute, considérée comme lieu d’art à part entière, est dédiée aux œuvres sonores et se matérialise comme le prolongement d’une communauté concrète — l’Atelier Expérimental — vers une communauté d’écoute en réseau.

 

http://www.insituparis.fr

 

 

 

 

 

Lars Fredrikson

Descendant II (1969)

œuvre sonore
Édition de 5 + 1 E.A.

Courtoisie: Lars Fredrikson Estate & Galerie In Situ-fabienne leclerc, Grand Paris

Édition 2/5 10000 € DEMANDE