Gian Marco Casini Gallery, Livourne

Margherita Moscardini

En février 2011, dans la ville syrienne de Dar’a, cinq enfants ont écrit quelques mots sur un mur.
Ils ne pouvaient pas savoir que leur graffiti allait bouleverser à jamais l’avenir de leur pays, de leur peuple et de l’Europe.

 

Lorsque, après quatre ans, le nouveau peuple de la diaspora a marché vers l’Europe, pour la première fois depuis les accords de Schengen, l’Europe était divisée entre les pays prêts à accueillir les nouveaux arrivants et les pays qui ont commencé à défendre leurs frontières en construisant de nouveaux murs. Puis, avec le référendum du Brexit, le Royaume-Uni s’est séparé de l’Union européenne, dont les États-nations ont manqué l’occasion de remettre en question le principe même de l’inscription de la nativité ainsi que la trinité État-nation-territoire qui est fondée sur ce principe.

 

Pour Art-O-Rama, Gian Marco Casini a l’intention de présenter trois œuvres de Margherita Moscardini. Une reproduction de l’inscription sur le mur de Dar’a réalisée en sable cuit ; une vidéo dans laquelle des personnes portent d’abord les signes individuels de l’inscription comme des bijoux, puis ceux-ci sont placés sur la carte de l’Europe ; et deux photos prises par l’artiste à Madaba, en Jordanie, en 2018.

 

Ce projet de Moscardini peut être bien décrit avec les mots de Giorgio Agamben : « nous pourrions concevoir l’Europe non pas comme une impossible “Europe des nations”, dont on peut déjà prévoir la catastrophe à court terme, mais plutôt comme un espace aterritorial ou extraterritorial dans lequel tous les résidents (citoyens et non-citoyens) des États européens seraient en position d’exode ou de refuge. »

https://www.gmcg.it/

 

 

Margherita Moscardini

Metropolitan Voids Agency #Madaba (2018/2023)
Deux impressions sur papier
40 x 60 cm chacune
Edition de 3 + 1AP
Courtesy the artist and Gian Marco Casini Gallery, Livorno
Photo © Alessio Belloni

Margherita Moscardini

The Decline of Nation State and the end of the rights of man (2018/2020)
Néon rouge
120 x 50 cm
Édition de 5 + 2AP
Courtesy l'artist et Gian Marco Casini Gallery, Livorno
Photo © Ela Bialkowska OKNO studio

Prix à la demande

Margherita Moscardini

Like the High Seas which without principle and without command are a common resource without sovereignty (2022, 2000)
Affiches, impression offset sur papier
100 x 70 cm chacune
Edition unique
Courtesy l'artist et Gian Marco Casini Gallery, Livorno
Photo © Ela Bialkowska OKNO studio

Prix à la demande

Margherita Moscardini

Inhabiting Without Belonging (2020)
Bronze et MDF
40 x 60 x 7 cm
Courtesy the artist and Gian Marco Casini Gallery, Livorno

Margherita Moscardini

Bethel Chapel’s Annex, (2023)
500 m2 de tissu, impression sur lin
75 x 75 x 90 cm
Circa, impression sur papier
29,7 x 21 cm
Edition unique
Courtesy l'artist et Gian Marco Casini Gallery, Livorno
Photo © Ela Bialkowska OKNO studio