Editorial, Vilnius x Drifts, Vilnius

Vika Prokopaviciute, Morta Jonynaitė

« Qu’est-ce qui peut être fait ? Comment deux pièces plates assemblées en quatre endroits peuvent-elles s’adapter au torse d’une femme adulte, pas du tout plat, et dont les bras sont souvent en mouvement ? »
– Anne Boyer, Garments Against Women, 2015

 

Le textile n’est pas seulement un vêtement – c’est un espace, un travail, une méditation, une histoire (de l’oppression et de la clandestinité), une sculpture. Dans le cadre de la section « Dialogue » d’Artorama, les galeries « Editorial » et « Drifts » présenteront une sélection d’œuvres de deux artistes de la jeune génération – Vika Prokopaviciute (AT) et Morta Jonynaitė (LT) – qui utilisent le textile à la fois comme moyen d’expression et comme une certaine forme de logique. Le tissage, le tricotage, le pliage, le repassage deviennent un moyen de raconter des histoires intimes, de construire des espaces ou de créer des mouvements sur une surface picturale.

 

L’artiste viennoise Vika Prokopaviciute « tisse » ses peintures en motifs vertigineux qui ressemblent parfois à des gros plans de plis, de textures ou de mailles sans fin. Elle joue laborieusement avec les détails, les couches et les répétitions afin de créer des qualités spatiales et même sculpturales dans ses peintures. Grâce à un art basé sur les médias et à des motifs et éléments récurrents qui se retrouvent d’un tableau à l’autre, l’artiste construit sa structure logique interne comme si elle construisait un langage que le spectateur doit apprendre au fil du temps.

 

En explorant l’environnement par la tactilité, Morta Jonynaitė tente de saisir différents phénomènes à l’aide de techniques textiles traditionnelles. Le tissage et le nouage à la main sont des métiers archaïques avec une grille claire, qu’elle emploie pour tisser des histoires qui capturent le présent. Présentant souvent son travail sous forme d’installation, elle construit des espaces intimes où les relations entre les différentes expériences et les participants sont interconnectées. Les pièces apparemment fragiles et éphémères contiennent une charge explosive de désirs réprimés, de sexualité, d’envie et de honte.

 

https://www.editorial.lt/

https://www.driftsgallery.com/

 

 

Vika Prokopaviciute

Vortex Left (2024)
Peinture à l'huile et acrylique sur lin
200 x 130 cm
Vortex Right (2023)
Peinture à l'huile et acrylique sur lin
200 x 130 cm
Courtesy de l'artist et Editorial

Prix à la demande

Vika Prokopaviciute

Open, Away (2023)
Peinture à l'huile et acrylique sur lin
80 x 50 cm
Courtesy de l'artist et Editorial

Prix à la demande

Vika Prokopaviciute

Open, Above (2023)
Peinture à l'huile et acrylique sur lin
80 x 50 cm
Courtesy de l'artist et Editorial

Prix à la demande

Morta Jonynaitė

Square Root (2022)
Dentelle belge, couture, nouage, construction métallique
185 x 70 x 23 cm
Courtesy de l'artist et Drifts

Prix à la demande

Morta Jonynaitė

Lump nr 1 (2022)
Dentelle belge
32 x 20 cm
Courtesy de l'artist et Drifts

Prix à la demande