Berthold Pott, Cologne

Johanna von Monkiewitsch, Daniel Boccato, Colin Penno

Berthold Pott initie un discours entre les approches les plus diverses de la sculpture, illustrant ainsi les différents niveaux et perspectives disponibles pour la sculpture contemporaine :

 

1. Diversité des qualités matérielles:

Des sculptures aériennes en fibre de verre de Boccato sont juxtaposées à des œuvres en béton extrêmement denses et solides de Monkiewitsch, qui sont à leur tour mises en contraste avec les œuvres en fonte d’aluminium avec des cavités intérieures de Penno. Des extrêmes particuliers s’ouvrent en dialogue avec l’installation vidéo, que Johanna von Monkiewitsch considère comme une sculpture éphémère et immatérielle qui n’a besoin que de lumière, mais qui cesse d’exister dès que le projecteur est éteint.

 

2. Diversité des processus de création:

Les sculptures murales de Boccato sont créées sur la base d’études faciales et de dessins de l’artiste, tandis que Penno recycle les restes et les déchets trouvés dans son atelier pour créer ses sculptures abstraites. En revanche, Monkiewitsch recherche des reflets lumineux dans l’espace et les filme avec sa caméra, visualisant et créant des sculptures formées d’effets lumineux.

 

3. Diversité des contenus des images:

Dans les “Visages” de Boccato, les représentations des visages avec la bouche, le nez et les yeux sont abstraites mais encore reconnaissables, alors que les œuvres de Penno sont purement abstraites. L’installation vidéo de von Monkiewitsch représente des “incidences de lumière” qui, bien qu’ayant pour source des formes objectives (par exemple, des contours de fenêtres), se détachent de plus en plus de l’objet par un processus de reproduction d’images.

 

4. Diversités en matière de présentation:

Boccato a besoin du mur vertical pour ses sculptures ; ses œuvres n’ont qu’une “vue de face” et une “vue de côté” – leurs revers sont cachés en raison de leur position sur le mur. Von Monkiewitsch a besoin d’une surface de projection pour sa “sculpture lumineuse”, qui peut être le sol, le plafond ou un mur, et qui peut également traverser différents niveaux (dans les angles des surfaces verticales et horizontales). Ses sculptures en béton nécessitent une présentation classique sur un piédestal, tandis que les sculptures en aluminium de Penno reposent directement sur le sol, libres dans l’espace avec des possibilités de visualisation à 360 degrés.

 

https://bertholdpott.com/

 

 

Colin Penno

sans titre (2020)
aluminium, travail unique
177 x 28 x 4 cm
Courtoisie de Berhtold Pott Cologne et Colin Penno

Colin Penno

Roma 275 (2020)
Vue de l'installation
Courtoisie de Berhtold Pott Cologne et Colin Penno

Colin Penno

Roma 275 (2020)
Vue de l'installation
Courtoisie de Berhtold Pott Cologne et Colin Penno

Johanna von Monkiewitsch

Rio della Tetta, Venice (2019)
Projection vidéo, 2 min 30s en boucle
Édition de 5
Courtoisie de Berhtold Pott Cologne et Johanna von Monkiewitsch

Johanna von Monkiewitsch

Johanna von Monkiewitsch

Daniel Boccato

Stiff neck garden (2019)
vue de l'installation,
Courtoisie de Berhtold Pott Cologne et Daniel Boccato

Daniel Boccato

Stiff neck garden (2019)
vue de l'installation,
Courtoisie de Berhtold Pott Cologne et Daniel Boccato

Daniel Boccato

Stiff neck garden (2019)
vue de l'installation,
Courtoisie de Berhtold Pott Cologne et Daniel Boccato