MÉCÈNES DU SUD

Anne-Valérie Gasc

Image extraite de la vidéo de l'action
Feu - Principe de contradiction, 2015

Pour l'édition 2015 d'ART-O-RAMA, Mécènes du Sud choisit de présenter le travail d'Anne-Valérie Gasc.

Pour cette artiste française toute œuvre relève d'une fulguration durant laquelle notre rapport au monde est bouleversé. Dès lors, son travail tente inlassablement de rejouer cet instant de dessaisissement du réel. Chacune de ses œuvres peut ainsi se comprendre comme un oxymore où ce qui advient apparaît simultanément dans son impuissance à poindre. Pour elle, une œuvre d'art se fonde donc sur un principe de contradiction.

Feu - Principe de contradiction donne son titre à une installation réunissant un livre d’artiste, deux vidéos et une sérigraphie. Ce projet récent s’articule autour du foudroyage intégral, opéré le 11 octobre 1994, des dix tours Démocratie du quartier des Minguettes, à Vénissieux.

À partir de documents d'archives, Various Small Sparks rejoue la série des impulsions électriques qui ont déclenché les charges explosives. Ce livre d’artiste, qui fait suite à Some Belsunce Apartments (2008) s’inscrit dans une trilogie et abonde la relecture critique et artificière que fait l'artiste des trois premiers et célèbres ouvrages d'Ed Ruscha.

Feu – Principe de contradiction, documenté par deux vidéos, est une action destinée à conformer l’édition Various Small Sparks au protocole édicté par Ed Rusha : un tirage à 400 exemplaires. Tenue contractuellement d’éditer 500 livres, Anne-Valérie Gasc procède, le 25 janvier 2015, à la combustion des 100 exemplaires surnuméraires.

Démocratie est l’image du « monument de poussière », sérigraphiée sur les cendres de cette action.

Un texte du philosophe Paulo Pires do Vale intitulé La maladie secrète (Lisbonne, 2015) accompagne l'installation.

Anne-Valérie Gasc vit et travaille à Marseille.