Galerie

mfc-michèle didier (edition), Paris

IKHÉA@SERVICES, Ray Sander

Jean-Baptiste Farkas

logotype

Jean-Baptiste Farkas

Service Glitch N°18, La Destruction du lieu d’exposition : « Un modèle d’exposition par le moins ! », 2002 (Des modes d’emploi et des passages à l’acte, éditions MIX, Paris, 2010, page 68)

Ray Sander

Plaque en métal plié, peinture pailletée Candy Metal Flakes 
79 x 107 x 17 cm
Édition limitée à 5 exemplaires signés et numérotés et 5 couleurs différentes : bleu, vert, rouge, noir, jaune
Produit et publié en 2018 par mfc-michèle didier

Pour ART-O-RAMA 2018, la maison d'édition et galerie parisienne mfc-michèle didier présente le travail de deux artistes jouant du pseudonyme comme de l'hétéronyme : IKHÉA@SERVICES et Ray Sander.

Qu'elles soient plastiques ou immatériels, utopiques, satiriques ou absurdes, les propositions de ces deux artistes visent à questionner la pratique de l'art et le statut de l'auteur à une époque où les notions d'artiste, d'oeuvre ou encore de lieu d'exposition se doivent d'être secouées par ceux qui constituent la scène artistique contemporaine.

Ainsi l'entreprise IKHÉA@SERVICES fondée en 1998, active sur les 7 mètres de mur linéaire attribués à mfc-michèle didier et durant la foire, du vendredi 31 août au dimanche 2 septembre 2018, le service N°18 La destruction du lieu d'exposition.

En regard de cet espace d'intervention est présenté à l'avant du stand et sur des supports individuels un set de cinq sérigraphies tirées de la série MOTORWORKS de Ray Sander.

Entre mise en lumière de la réalité et dissimulation de la fiction, les identités et/ou formes plastiques mises en place s'exposent au public d'ART-O-RAMA pour mieux révéler les enjeux de la démarche post-conceptuelle.