Galerie

Gdm, galerie de multiples, Paris

Boris Achour, Davide Balula, Vincent Beaurin, Stéphane Calais, Isabelle Cornaro, Jason Dodge, Nöel Dolla, Sammy Engamer, Véronique Joumard, Benoît Maire, Olivier Mosset, Gérald Petit, Maxime Rossi, Bernhard Rüdiger, Emmanuelle Villard

Florian et Michael Quistrebert

Silkscreen, 2015
60 x 40 cm
Courtesy Gdm, galerie de multiples, Paris

Julien Carreyn

Cindy à Dompcevrin, 2017
Photographie, 40 x 60 cm
Courtesy Gdm, galerie de multiples, Paris

Vincent Beaurin & Patrick de Glo de Besses

Sans titre, 2017
Dalle Led, vitrail, matériel électrique
Dimensions du cadran : 30 x 30 cm
Série de œuvres uniques
Courtesy Gdm, galerie de multiples, Paris

GDM, galerie de multiples, présente une série de «multiples uniques». Depuis ses tous débuts, à la demande des artistes, la galerie produit des «multiples uniques». Des œuvres qui appartiennent à une même série, qui partagent la même intention et les même médiums (peinture, photographie, sculpture…), mais qui sont chacune différente.

Ces œuvres sont à la lisière de l’œuvre unique et du multiple. Ce peut être une série de peintures de fumée de Noël Dolla. Sur des monochromes, Noël Dolla «peint» avec une bougie allumée dont la suie vient se déposer sur la surface de la toile peinte. Le geste n’est qu’en partie contrôlable et la forme de fumée déposée chaque fois différente. Ce peut être aussi une photographie identique mais rehaussée, avec des crayons de couleurs et de la peinture, de façon chaque fois différente, comme dans l’œuvre de Davide Balula. Souvent, le geste créatif de l’artiste est aussi un geste de générosité. La multiplicité de la série permet de vendre une œuvre unique au prix d’une œuvre multiple.

La production de multiples uniques est aussi l’occasion de mener une réflexion sur la définition même du multiple : Qu’est-qu’une œuvre originale multiple ? Qu’est-ce qu’une œuvre unique ? Différentes œuvres qui poursuivent la même intention à l’aide du même matériau sont elles des œuvres uniques ou multiples ? Ces réflexions que nous menons quasi quotidiennement avec les artistes, nous voulons les partager avec le même plaisir avec le public d’amateurs et de collectionneurs d’ART-O-RAMA.

Nous présenterons donc sur le stand GDM… un choix représentatif de multiples uniques que nous avons pensé comme une exposition thématique, une sélection d’œuvres en séries regroupées sous le titre «serial dealer».