Galerie

Meessen De Clercq, Bruxelles

Lieven De Boeck, Nicolas Lamas

Lieven De Boeck

LDB Meter #7 / Coil spring, 2016
Pigment, néon
Diamètre 8 cm (section 6 cm/8 mm)
Courtesy Meessen De Clercq, Bruxelles

Lieven De Boeck

The World Unmade, 2015
Papier découpé
60 x 100 cm
Courtesy Meessen De Clercq, Bruxelles

Nicolás Lamas

Foot, 2016
Chaussure en cuir, aiguilles de quartz dans une géode de calcédoine
32,3 x 10,6 x 11,8 cm
Courtesy Meessen De Clercq, Bruxelles 

Pour ART-O-RAMA 2017, la galerie bruxelloise Meessen De Clercq présente des œuvres inédites de Lieven De Boeck et Nicolás Lamas sur le thème de la dimension. Dans le cadre de ce projet, la galerie est entrée en contact avec la Cité Radieuse à Marseille, un lieu marqué par son architecte et ses théories sur la dimension.

Architecte de formation, Lieven De Boeck s’est intéressé à l’influence des dimensions sur notre vision et notre connaissance du monde. De ce fait, il s’est mis en relation avec Le Corbusier et la ville de Marseille. En réinterprétant le Modulor de Le Corbusier, il réaffirme l’importance du lieu et remet en question les modèles standardisés qui régissent notre société.

L’artiste péruvien Nicolás Lamas porte un intérêt profond pour cette façon de mesurer le monde de manière homogène, au sens propre et au sens symbolique du terme. Tel qu’il a pu le démontrer dans son exposition à l’Espai 13 à la Fondation Joan Miró, il défie les spectateurs, à travers ses installations et ses œuvres photographiques, en présentant des objets qu’il a modifiés et combinés de sorte qu’il soit impossible pour le spectateur de se baser sur leur cadre de référence habituel.

Dans l’esprit de la vision non-conformiste de Le Corbusier, la galerie Meessen de Clercq a choisi d’explorer la manière dont les deux artistes cherchent à considérer le monde extérieur à travers des points de vue à la fois surprenants mais sensés.