Galerie

Ellen de Bruijne Projects, Amsterdam

Lara Almarcegui, Anne-Lise Coste, Pauline Curnier Jardin, Dora Garcia

Anne-lise Coste

Whe, 2009
peinture, peinture à la bombe, acrylique sur toile 
80 x 60 cm. (31.5 x 23.6 in.) 
Courtesy Ellen de Bruijne Projects, Amsterdam 

Dora Garcia

Ulysses (multiple), 2009
Piédestal
Courtesy Ellen de Bruijne Projects, Amsterdam 

Lara Almarcegui

Murs de 6 mètres
Courtesy Ellen de Bruijne Projects, Amsterdam

Pauline Curnier Jardin

Baubo fait la morte, 2014
Tissu, lurex, perruque, acrylique
Dimensions variables
Vue d'exposition «Viola Melon, Baiser Melocoton», Edouard Manet, Gennevilliers, 2014
Courtesy Ellen de Bruijne Projects, Amsterdam

"The Southern Girls" 

Pour sa deuxième participation à ART-O-RAMA, la galerie néerlandaise Ellen de Bruijne Projects a choisi de présenter le travail de Pauline Curnier Jardin et Anne-Lise Coste, artistes originaires du Sud de la France et, de l’autre côté des Pyrénées, de deux artistes espagnoles, Dora Garcia et Lara Almarcegui, respectant ici sa thématique des "The Southern Girls".

La Journée de la Femme, qui s’est tenue le 8 mars dernier, nous rappelle à quel point il est nécessaire dans le domaine artistique que les femmes aient une plus forte représentation et une plus grande visibilité dans le monde.

Pauline Curnier Jardin et son intérêt pour le langage sensuel du corps féminin ; Anne-Lise Coste et son approche révoltée des questions liées au genre ; Dora Garcia et son intérêt pour les voix marginales dans "The Inadequate" ; Lara Almarcegui et son travail sur une prise de conscience de l’environnement et de la propriété du sol dans "Mineral Rights". Ces quatre femmes sont des voix de protestation et des personnalités incontournables du monde de l’art.