Galerie

Drei, Cologne

Anna Virnich

Anna Virnich

Body Electric (#1), 2015
cuir de boeuf, ongles
318 x 107 cm
Dimensions variables
Vue de l'exposition Anna Virnich 'Body Electric', DREI, Cologne, 2015
Courtesy DREI, Cologne

Pour sa première participation à ART-O-RAMA, la galerie allemande Drei propose une exposition personnelle de l’artiste berlinoise Anna Virnich (*1984, Berlin).

Cette présentation est dédiée à l’usage que fait Anna Virnich des outils multimédias et à son intérêt pour le potentiel complexe du corps. Anna Virnich crée un scénario animé autour d’œuvres murales existantes et à produire, conçues en grande partie à partir de matériaux perméables et organiques tel que le textile et le tissu ou encore le cuir de boeuf, qu’elle a utilisés pour "Body Electric (#3)" (2015) et pour la réalisation d’une nouvelle série de sculptures. Les œuvres de l’artistes se définissent ainsi comme un réseau complexe d’échanges de substances, de technologie, de corps et d’images - un corps ou un écosystème en lui-même, mêlé à des membranes semblables à de la peau et formant une bordure poreuse.

Dans ses dernières expositions "Body Electric" (DREI, Cologne, 2015) et "Nervous Moments Membranes" (Proyectos Monclova, Mexico City, 2016), Anna Virnich crée des installations/paysages dans lesquels les images et les objets apparaissent à la fois comme des surfaces et systèmes de communication. Étroitement liés entre eux, hermétiques et équilibrés, ces décors marquent par la même occasion une rupture profonde avec un environnement sans cesse soumis à l’effervescence et au stress.