Galerie

:BARIL, Cluj-Napoca

Cristina Garrido, Maxim Liulca

Cristina Garrido

Tote Bag Paintings, 2016
Vue d'exposition Frieze Art Fair (2016)
27 x 27 cm
Courtesy :BARIL, Cluj-Napoca

Cristina Garrido

Tote Bag Paintings, 2016
Vue d'exposition Vienna Contemporary (2016)
27 x 27 cm
Courtesy :BARIL, Cluj-Napoca

Maxim Liulca

Untitled, 2014
200 x 270 cm, huile sur toile
Courtesy :BARIL, Cluj-Napoca

Maxim Liulca

Untitled, 2016
gravure sur bois
50 x 35 cm
Courtesy :BARIL, Cluj-Napoca

À l’occasion de sa troisième participation consécutive à ART-O-RAMA, la galerie roumaine :BARIL propose un duo show avec Cristina Garrido (b.1985) et Maxim Liulca (b.1987).

Maxim Liulca est un peintre abstrait. Son approche traditionnelle de l’art se limite à la surface bi-dimensionnelle de la toile. Cristina Garrido est aux antipodes de Maxim Liulca dans sa pratique artistique. Ayant suivi une formation pour devenir peintre, elle se définit plus volontiers comme une artiste conceptuelle complexe et ingénieuse, proche de la critique institutionnelle.

Avec "Tote Bag Paintings", sa série la plus récente, Cristina Garrido explore les institutions (foires, galeries, musées), les appréhendant comme des lieux de circulation et de diffusion de l’art, mais aussi comme des lieux offrant un contexte de réception, de compréhension et de contextualisation de celui-ci.

L’ensemble de ses toiles faites à partir de tote bags qu’elle a recueillis dans des galeries ou des foires entrent dans le champs de l’art. Les tote bags sont étirés et utilisés comme supports à la manière d’une toile traditionnelle, mais le sujet est déjà inclus en tant que matériau de base de ses peintures et n’est pas dissimulé mais protégé du consumérisme.

La galerie :BARIL souhaite ainsi confronter ces différentes approches : un certain conservatisme de la part de Maxim Liulca dans sa manière d’appréhender la peinture comme un domaine qui lui appartient, son propre monde de couleurs et d’angles droits, puis les revendications de Cristina Garrido avec la ré-assimilation d’objets consuméristes dans le champs de la peinture.