Galerie

L21, Palma de Majorque

Rafa Forteza

Rafa Forteza

Conexiones Sútiles, 2016
Pâte d'acrylique, aluminium, plastique, laiton, bois, fer, huile, eau, acrylique, peinture
175 x 53 x 35 cm
Courtesy L21, Palma de Majorque

Rafa Forteza

Conexiones Sútiles, 2016
Pâte d'acrylique, aluminium, plastique, laiton, bois, fer, huile, eau, acrylique, peinture
175 x 53 x 35 cm
Courtesy L21, Palma de Majorque

 

Rafa Forteza

Giros Sútiles, 2016
Pâte d'acrylique, vinyle, laiton, bois, fil de fer, argile
212 x 50 x 50 cm
Courtesy L21, Palma de Majorque

Rafa Forteza

Buen Presagio IX, 2015
Acrylique et pâte d'acrylique sur papier
46 x 92 cm
Courtesy L21, Palma de Majorque

Rafa Forteza

SIN-TI-ERA, 2006
Acrylique, technique mixte sur toile
190 x 190 cm
Courtesy L21, Palma de Majorque

Rafa Forteza

SIN-TI-ERA, 2006
Acrylique, technique mixte sur toile
190 x 190 cm
Courtesy L21, Palma de Majorque

Pour sa troisième participation consécutive à ART-O-RAMA, la galerie espagnole L21 présente un solo show de Rafa Forteza (né à Palma de Majorque en 1935).

À l’extrême limite de la peinture, Rafa Forteza tente de convertir ses œuvres en véritables entonnoirs, permettant une pluralité de perceptions et d’interprétations. Un entonnoir est un outils visionnaire ouvrant ici la fissure qui nous conduit de l’infini magma des formes et des couleurs vers l’apparence étincelante extérieure de ses œuvres.
Il s’agit de peintures et de sculptures qui nécessitent une attention exigeante et une familiarité des principaux enjeux de l’art contemporain. Rien n’est permanent ni irréfutable dans l’univers artistique de Forteza, car selon lui, l’art n’a pas de règles et est sujet à de constants changements. Il travaille en permanence sur ses œuvres au sein de l’atelier qui ne sont accomplies qu’à l’instant où elles le quittent.

Le travail de Forteza est constitué d’un long processus d’accumulation. L’artiste associe différents éléments sur une même surface. Il empile des matériaux, assemble et relie, tel un puzzle dont les pièces forment ses sculptures et peintures.

Ses œuvres sont créées à partir d’un alphabet que Forteza a acquis et développé au fil des années par la répétition des mêmes mots et concepts. Un dialogue se crée entre les œuvres et l’artiste, il les écoute pour mieux les comprendre et les achever. Il ne conçoit pas le processus créatif comme un jeu, puisqu’il n’y a pas de règles ni d’instructions qu’il faut apprendre à l’avance. L’artiste ne croit pas en l’explication des œuvres. Il espère plutôt créer des pièces qui vont faire réagir et ressentir les visiteurs. Ses sculptures et peintures ne sont donc accompagnées d’aucune instruction sinon l’envie de provoquer des interrogations.