Galerie

Chert, Berlin

Hannah James, Zora Mann, Vanessa Safavi, Ruth Wolf-Rehfeldt

Hannah James

Do cyborgs have feet?, 2015
Moules en plastique d'occasion
Courtesy Chert, Berlin

Ruth Wolf-Rehfeldt

Figuration collagiert, années 1980
Collage sur lithographie sur zinc
20 x 30 cm
Courtesy Chert, Berlin
 

Vanessa Safavi

Dame et Couleurs, 2011
De la série "Les Figures Autonomes"
Métal, peinture
Dimensions variables
Courtesy Chert, Berlin

Zora Mann

Shield 2, 2013
Huile sur bois
120 x 20 cm
Courtesy Chert, Berlin

Pour sa première participation à ART-O-RAMA, la galerie Chert Berlin présentera une exposition comprenant quatre artistes représentés par la galerie : Vanessa Safavi, Zora Mann, Hannah James et Ruth Wolf-Rehfeldt.

Zora Mann (née à Amsterdam en 1979) présentera une toute nouvelle série de "boucliers", qui renvoient aux boucliers balistiques utilisés lors de manifestations et d'attaques terroristes, et représentent ce qui est devenu le symbole du contrôle des frontières dans les politiques actuelles.

Ruth Wolf-Rehfeldt est née à Wurzen en 1932. En 1950 elle part vivre à Berlin où elle réside toujours. Ses collages et dessins à la machine à écrire ont été réalisés dans les années 1970 et 1980 dans l'ancienne RDA en Allemagne de l'Est, où elle vivait à l'époque. Ces sortes de cyborgs renvoient aux notions de contrôle de pouvoir et de l'aliénation robotique, mais également à la répression et commande politique qui étaient particulièrement pratiquées dans cette zone géopolitique.

Vanessa Safavi (née à Lausanne en 1980) présentera une série de sculptures abstraites, composées de tiges de métal peintes, ressemblent à des esquisses stylisées de silhouettes humaines renvoyant à une multiplicité d'attributs physiques. La question de l'identité est au cœur des préoccupations de l'artiste, sujet abordé ici à travers la physicalité, l'aliénation et l'héritage, et par l'exploration d'une définition du "primitivisme". Les formes minimalistes sont inspirées autant des esthétiques constructivistes que des dessins naïfs de silhouettes humaines.

Hannah James (née en 1985 à Nottingham) présentera quant à elle une petite sculpture intitulée Do cyborgs have feet? qui aborde la figure évocatrice du cyborg.