Galerie

Emmanuel Hervé, Paris

Charles-Henri Monvert, Sérgio Sister

Charles-Henri Monvert

Cercles et Carrés, Verticale et Diagonale, 2006
huile sur toile
180 x 144 cm
Courtesy de l'artiste et Emmanuel Hervé, Paris

Charles-Henri Monvert

Trois formes, 2008
huile sur toile
100 x 100 cm
Courtesy de l'artiste et Emmanuel Hervé, Paris

Sérgio Sister

Pontalete #7, 2007
huile sur toile collée sur aluminium et bois
260 x 250 x 5 cm
Courtesy de l'artiste et Emmanuel Hervé, Paris

Sérgio Sister

Sem titulo, 2008
huile sur toile
120 x 220 cm
Courtesy de l'artiste et Emmanuel Hervé, Paris

Pour sa troisième participation consécutive à ART-O-RAMA, la galerie parisienne Emmanuel Hervé présentera le travail de deux artistes d’une même génération œuvrant dans la peinture abstraite.

Ces deux artistes qui vivent sur deux continents différents, Charles-Henri Monvert, né en 1948 à Neuilly-sur-Seine (France) et Sérgio Sister, né la même année mais à São Paulo (Brésil), proposent des œuvres qui n’obéissent à aucune règle sinon celle de la peinture. Le ton est donné. Chacun à sa manière tente de donner du volume et de la matérialité à la peinture et plus précisément au tableau. La matière se dévoile, se superpose et prend corps.

Le travail de Charles-Henri Monvert appartient à une mouvance, celle de l’abstraction analytique. Il cherche à étendre toutes les possibilités de la gamme chromatique. Les carrés, les cercles. La question était "comment passer du carré au cercle". Le point de "cristallisation" [moment où la couleur attend de se révéler] continue jusqu’à aujourd’hui de nourrir le travail de cet artiste.

Sérgio Sister, pour sa part, se consacre à une recherche sur le potentiel de la couleur, dans le sillage du mouvement néo-concret brésilien des années 1960. Les œuvres exposées, encore méconnues du public, sont des huiles sur toiles et sur bois. Elles préservent en surface le geste de l’artiste : des touches courtes, des coups de pinceau, ou comment répartir une luminosité.