Galerie

Space In Between, Londres

Christian Newby, Lucas Simões, Sandy Smith

Sandy Smith

Logic only makes sense within it's own framework, 2013
acrylique sur sérigraphie, verre

You're Wrong, 2013
argent plaqué or 24K
Courtesy de l'artiste et Space In Between, Londres


 
Sandy Smith

Sans titre
Courtesy Space in Between, Londres

Christian Newby

w/ Ana Martinez Fernandez
Céramique
Courtesy Space in Between, Londres

Christian Newby

Breton Wall Studies No. 4 (W/ Anna Martinez Fernandez), 2014
Sérigraphie et teinture sur tissu
Courtesy Space In Between, Londres

Christian Newby

Parlour ape, 2013
motifs pour tapisserie
Courtesy Space in Between, Londres

Lucas Simoes

Empty 03, 2014
Papier et béton
Courtesy Space in Between, Londres

Lucas Simoes

Empty 05, 2013
Papier et béton
Courtesy Space in Between, Londres

La galerie londonienne Space In Between (SIB) est heureuse de présenter pour ART-O-RAMA 2015 un dialogue entre 3 artistes de la galerie : Sandy Smith, artiste anglais basé à New-York que la galerie représente depuis 2009, une œuvre in situ de l’artiste américain basé à Londres Christian Newby, et des sculptures de l'artiste brésilien Lucas Simoes.

Sandy Smith travaille sur le langage, et plus particulièrement les espaces, systèmes et structures où le langage se manifeste et cohabite avec la vie moderne. Il utilise différents médiums dont la performance, la vidéo, la peinture et la sculpture. Le langage, quant à lui, à travers le texte, constitue toujours l’élément central qui traverse et lie ces différents médiums. Se concentrant sur le langage et son utilisation comme simple outil linguistique, il combine et répète les mots pour former des "champs hyperactifs" de langage. Les dernières œuvres de Smith, composées de briques acoustiques, serviront de fond aux pièces qu’il présentera à ART-O-RAMA. Ces briques ont été conçues pour éliminer les effets d’écho et créer un espace acoustique infini, créant ainsi un lieu propice à l’observation silencieuse d’une collection d’écrans de soie, de sculptures et d’objets.

Les œuvres récentes de Christian Newby sont composées de tissus et de tapis, de photographies sérigrahiées et de gouache. Ces travaux prennent pour point de départ l’univers domestique, plus particulièrement les intérieurs fictionnels. Ces derniers travaux montrent un intérêt particulier à la recherche du plaisir immédiat que peuvent procurer les bandes-annonces de films, les affiches, et voir l’art imprimé ou sur écran plutôt qu’à la source. La possibilité de déplacer le sens et improviser, mais aussi à employer des techniques qui occultent les hiérarchies entre les beaux-arts et les arts appliqués est au cœur de la pratique de l’artiste.