Galerie

Maisterravalbuena, Madrid

Maria Loboda, Néstor Sanmiguel Diest

Maria Loboda

Virtue, 2011
impression numérique sur Forex
dimensions variables 
Courtesy Maisterravalbuena, Madrid

Nestor Sanmiguel Diest

Segunda lista de fugados, 2009
techniques mixtes sur toile
162 x 130 cm
Courtesy Maisterravalbuena, Madrid

La galerie madrilène Maisterravalbuena présentera de nouvelles productions de Maria Loboda (Pologne, 1979) et Néstor Sanmiguel Diest (Zaragoza, 1949).

Le lien qui unit les travaux de ces deux artistes est leur intérêt profond pour la recherche de nouveaux mécanismes de perception de la réalité. Ils explorent à travers leurs œuvres les causes et les conséquences de la construction des images par différentes institutions de pouvoir. En montrant qu’une image, si anodine qu’elle paraisse, est toujours chargée d’une idéologie, ils cherchent à interagir sur notre perception du monde.

Les deux artistes remettent en question la production d’un savoir conditionné par des préoccupations politiques, économiques et sociales.

L’exposition attirera l’attention sur la notion de véracité. Comment certains éléments tels que les changements technologiques et géopolitiques ou la production culturelle ont transformé ce concept?Les deux artistes cherchent à savoir si la véracité existe toujours aujourd’hui et si sa nature changeante nous permet de trouver de nouvelles clés de savoir.

Les deux artistes explorent ces thèmes usant de méthodo­logies et langages différents : les œuvres de Néstor Sanmiguel Diest sont produites à l’extrême limite des espaces humanistes et méta­physiques chers à Marx et Freud ; celles de Maria Loboda empruntent à la fois aux références culturelles issues de la littérature, de la musique et de l’art ainsi qu’au mysticisme et au folklore.