Galerie

In Situ Fabienne Leclerc, Paris

Hadjithomas & Joreige, Renaud Auguste-Dormeuil, Martin Dammann, Meschac Gaba

Renaud Auguste Dormeuil

Best Wishes #04, 2010

Tirage lambda couleur contrecollé sur aluminium, encadré

59 × 73,5 cm 

Ed. 4 ex. + 1 E.A
Courtesy galerie In Situ, Paris

Martin Dammann

Leser, 2012
Aquarelle et crayon sur mélaminé
142  x 196 cm
Courtesy galerie In Situ, Paris

Hadjithomas & Joreige

L'Album du Président, 2011
extrait d'une série de 32 impressions couleurs pliées
Courtesy galerie In Situ, Paris

Meschac Gaba

MAVA project, 2011
perruques sur piédestal d'acier
pièce unique
«The Global Contemporary. Art Worlds after 1989», ZKM | Center for Art and Media Karlsruhe, 2011
Courtesy In Situ, Paris
 

Pour sa participation à ART-O-RAMA, la galerie In Situ Fabienne Leclerc mettra en relation des œuvres de Renaud Auguste- Dormeuil, Martin Dammann, Meschac Gaba et Joana Hadjithomas & Khalil Joreige.

Ces quatre artistes developpent des œuvres dont les thématiques posent des questions relatives à la mémoire historique et au conflit. On retrouve ces thèmes au niveau du contenu iconographique chez Martin Dammann, en relation au hasard et à la représentation chez Renaud Auguste-Dormeuil, dans une perspective historique chez Joreige & Hadjithomas et enfin au cœur d’un processus d’études des flux culturels et économiques dans l’œuvre de Meschac Gaba.

L’attention de Martin Dammann se porte sur les multiples aspects de la relation – souvent contradictoire – qu’ont les images avec ce qu’elles représentent et de ce fait, avec ce qu’elles ne sont pas.

Prenant en compte les enjeux contemporains dans une œuvre à l’indéniable force plastique, Renaud Auguste-Dormeuil ne cesse de mettre en question l’image et les représentations, qu’elles soient médiatiques, officielles ou plus intimes.

Joana Hadjithomas et Khalil Joreige sont deux artistes libanais intéressés par les images contemporaines du monde arabe. Leurs œuvres plastiques et cinématographiques, inspirées par la ville de Beirout, en souligne les transformations urbaines.

Meschac Gaba est l’un des artistes contemporains d’Afrique les plus pertinents. Il travaille depuis plus d’une décennie à la réécriture d’une histoire contemporaine du continent dont il est issu.