Gallery

Feinkost, Berlin

David Levine, Ignacio Uriarte

Feinkost se situe dans un pavillon – verrière datant des années 1950 aux abords de l’ancien mur de Berlin. Depuis son ouverture, fin 2007, Feinkost a proposé des expositions personnelles et collectives qui débattent de la valeur d’usage de l’art dans nos sociétés et cultures. La galerie a organisé une série d’expositions qui, au travers de méthodes journalistiques, anthropologiques ou inspirées d’essais critiques, investissent des sujets issus à la fois des médias et des croyances populaires.

Le stand de Feinkost questionnera la tension entre qualité et quantité à travers deux projets des artistes Ignacio Uriarte et David Levine.

Ignacio Uriarte présentera A4 Cycle (letterhead), un grand champ optique en trois dimensions composé de plus de 3000 feuilles de papier enroulées et placées sur un socle dont l’effet produit est une ondulation de cylindres en équilibre précaire, les uns contre les autres. Dans cette pièce, Ignacio Uriarte pointe, le geste inconscient, la mimique. Les papiers roulés sont des lettres, brouillons ou tout autre correspondance écrite en rapport avec notre activité quotidienne, et ici, détournés afin de révéler une synecdoque.

Le projet de David Levine Hopeful présente plus de 2000 profils d’individus en quête de célébrité ou simplement en recherche d’emploi. Souvent, les acteurs dépensent des fortunes dans des portfolios qu’ils envoient à l’aveuglette, telle une bouteille à la mer, à des agences de casting. Portfolios qui finissent généralement à la poubelle dès réception. Ainsi, Levine a entrepris de récupérer et d’archiver des dizaines de milliers de lettres et de portraits et de les réunir en un panthéon du gâchis de l’industrie culturelle. Cette pièce de Levine recouvrira entièrement les murs du stand de Feinkost, autour de la sculpture au sol d’Ignacio Uriarte.